Voyage en Provence 2013

Au mois de mars 2013, les latinistes de 4èD et E du collège Les Bruyères se sont joints aux élèves latinistes du Lycée Paul Lapie de Courbevoie pour une escapade de trois jours à la découverte de la Provence gallo-romaine.
Voici un résumé en image de ce séjour agréable autant qu’instructif qui laissera à tous de très beaux souvenirs...

Le Pont du Gard

Mercredi 20 mars : à peine descendus du train à Avignon, nous voilà en route pour le Pont du Gard. Nous découvrons un site magnifique dans une Provence baignée de soleil : quel choc ! Au même moment, à Paris, il pleut...

Comment trouver plus bel endroit pour déjeuner... et prendre une photo de groupe !

L’après-midi, nous suivons notre guide, Cécile,(merci beaucoup à elle pour son dynamisme et sa gentillesse) pour une visite de Nîmes, la « Rome française » : voici la Tour Magne, un des dernier vestiges de l’enceinte romaine : 140 marches à gravir et, au sommet, une vue imprenable sur la ville :

La Tour Magne à Nîmes

Vue sur Nîmes depuis le haut de la tour d’observation

Nous continuons notre périple vers la « Maison carrée » , un des temples romains les mieux conservés au monde. Ce nom curieux vient du fait qu’en ancien Français, on appelait « carré » toute figure à quatre angles droits : « carré long » pour le rectangle et « carré parfait » pour notre carré. Elle sert aujourd’hui de salle de projection à un film en 3D sur les « Héros de Nîmes ».

La Maison carrée

La visite des arènes de Nîmes est l’occasion pour nos valeureux latinistes de prendre conscience du degré de perfectionnement de l’architecture des amphithéâtres romains : tout y est étudié : forme ovale pour permettre aux spectateurs d’êtres plus proches de l’arène, « vomitoires » pour remplir et vider entièrement l’amphithéâtre en quelques minutes. Le monde moderne n’a pas fait mieux...

Les arènes de Nîmes

Jeudi 21 mars 2013 : après une nuit de repos bien méritée près d’Avignon (nous étions debout depuis 5 heures du matin ! ), nous visitons l’impressionnant théâtre antique d’Orange. C’est un site exceptionnel, l’un des rares au monde à avoir conservé son mur de scène :

Le théâtre antique d’Orange

Les filles travaillent consciencieusement : il faut, grâce à un audioguide, repérer les différentes parties du théâtre :

L’après-midi, nous visitons les sites archéologiques du Puymin et de la Villasse à Vaison-la-Romaine : c’est l’occasion de revoir le nom des différentes pièces de la maison romaine, la « domus » :

Les vestiges d’une domus à Vaison-la-romaine.

Vendredi 22 mars : Le dernier jour nous réservait encore bien des surprises : après une visite d’Arles et du très riche Musée de l’Arles antique...

L’obélisque d’Arles

...les élèves ont pu avoir un aperçu concret des spectacles romains grâce aux passionnés de la troupe ACTA qui reconstituent des combats de gladiateurs :

Les gladiateurs de la troupe Acta

N’hésitez pas à visiter leur site, ils font un travail remarquable : http://www.acta-archeo.com/html/4-11828-Les-ateliers-antiques.php

Et enfin, les choses sérieuses : un atelier « école de gladiateur » et un atelier « théâtre romain », ou comment redonner vie à l’Antiquité :

S’entraîner comme les gladiateurs...
Le vieillard, la sorcière et l’esclave s’apprêtent à jouer une pantomime.

Après ces derniers efforts physiques, collégiens et lycéens repartent pour Paris fatigués mais heureux d’avoir partagé cette expérience et échangé sur leur perception du latin. Merci à eux pour leur curiosité et leur sympathie. Macte virtute !