Epistulae : pour que le latin ne soit pas qu’une langue morte !

par N.Leroy

Cette année, les élèves latinistes de MM. Serra et Leroy (de la cinquième à la troisième) participent à un échange de correspondance avec d’autres collégiens de France.
Ce projet est proposé par l’association Arrêtetonchar et permet de montrer aux élèves que le latin, bien que langue morte, peut se montrer très vivante.

Avant les vacances de Noël, les trois groupes ont donc rédigé, à partir de documents fournis par l’association, des cartes postales pour se présenter à leurs correspondants.
Ils ont déjà reçu des réponses.
Un second envoi aura lieu en mars/avril.

Pour en savoir plus :